Le Facteur subjectif dans les notes d’examen

1 septembre 2016

Les examens et les concours posent de nombreux problèmes au point de vue de la psychologie, de la pédagogie et des techniques de sélection. On a beaucoup écrit sur la psychologie du candidat. La psychologie de l’examinateur a été beaucoup moins étudiée. Nous voudrions, pour le moment, envisager un seul aspect du travail de l’examinateur, à savoir : la correction des copies, et rechercher dans quelle mesure les notes de l’examen écrit sont influencées par la personnalité de l’examinateur.

Lire le texte

Lire également

L’INDISPENSABLE CONSIDÉRATION DE SUBJECTIVITÉ DE L’ÉVALUATION

Tout à commencé dans les années 30 ou un professeur, M. Laugier s’est intéressé aux notes attribuées par les professeurs et a fait l’expérience de multicorrection de copies d’agrégation d’histoire puisées dans les archives.
166 copies ont été corrigées par 2 professeurs travaillant séparément, sans connaître leurs appréciations respectives.Tous les deux avaient une longue expérience et corrigeaient méticuleusement. Les résultats obtenus ont révélé les faits suivants : [LIRE]

NOTA BENE : le renvoi [3] comporte une erreur. Le titre du Précis de docimologie (PARIS – NATHAN) est Evaluation continue et examens. Précis de docimologie et non Evaluation continue et docimologie (comme indiqué). 


%d blogueurs aiment cette page :