Protégé : Incollable sur l’Histoire de France tu seras

25 mai 2017

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Comprendre l’histoire de l’administration

25 mai 2017

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : CULTURE GENERALE

24 août 2016

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Actualités du 12 mai 2015 + divers autres

12 mai 2015

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Le problème des Chrétiens d’Orient

24 avril 2015

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Culture générale (don de ROY)

17 mars 2015

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


Protégé : Esprit et logique (offert par STÉPHANIE)

10 juillet 2012

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :


900 Sujets, corrigés, cours gratuits concours et examens de la fonction publique : pensiez-vous qu’Intellect Territorial vous avait tout montré ?

31 août 2010

La réponse est NON !

Les espaces du Groupe Intellect Territorial, regroupant 3 blogs et 2 espaces de plus de 25 Gigaoctets, n’en finissent pas de grandir… Cette semaine devrait être un moment faste du groupe, qui entend mettre plus de 300 FICHIERS SPECIAL CONCOURS/EXAMENS DE LA FONCTION PUBLIQUE EN LIGNE.

Chacun pourra comprendre que le nombre peut faire croire à une ineptie. Mais il n’en est rien !

Des fichiers sur l’actualité,  rapports avec propositions corrigés, notes de synthèse et administrative, finances, dissertations, droit, économie… relevant de presque tous les concours/examens à caractère administratif seront soumis à votre appréciation.

Rappelons qu’Intellect Territorial est un cercle privé, une communauté de candidats soucieux d’entrer dans un schéma de mutualisation des savoirs et connaissances. Pour pouvoir y entrer, il suffit de demander un mot de passe à intellectterritorial(arobase)gmail(point)com. Tu intégres alors l’APTE (Association Publique pour le Travail d’Entraide qui compte plus de 500 000 membres !) et tu en sors sur simple email de renonciation. Aucune obligation, juste la volonté de partager !

Sois le (la) bienvenu(e) dans le monde d’Intellect Territorial, les seuls espaces web à te proposer  des centaines de sujets corrigés et cours, méthodologies GRATUITS. Car c’est bien là le point fort d’INTELLECT TERRITORIAL : sujets corrigés, cours, méthodologies pour les concours ATTACHE, REDACTEUR, CONTRÔLEUR IMPÔTS, COMMISAIRE DE POLICE, OFICIER DE GENDARMERIE, SAPEURS-POMPIERS et OFFICIERS, INGENIEURS, etc. (la liste serait trop grande !) d’une qualité exceptionnelle et gratuite !


La violence peut-elle être légitime ? Culture générale

10 juin 2009

introductionL’intro doit cerner le sujet, préciser la problématique :
La violence = les violences sont multiples : il faut les préciser. L’actualité ne doit pas faire oublier les violences sociales par exemple (la menace de faire sauter son usine) ou oublier que la violence terroriste se trouve aussi en Europe (pays basque, Irlande), en France (Corse). La violence entre peuples, mais aussi entre individu (racket, viol)

alert_anim[ce sujet corrigé – ou plutôt son aspect embryonaire – était normalement à la seule lecture des membres ayant demandé un mot de passe pour l’accès à cette page] Vous pouvez vous aussi obtenir un mot de passe gratuit. Ecrivant votre demande dans la partie réservée aux commentaires de ce post ou cliquez-ici

Souligner le côté paradoxal du sujet et annoncer le plan : nos sociétés réprouvent généralement la violence,
la condamnent même, ne reconnaissant que celle qu’elle met en place pour se protéger. Pourtant, des
violences sont revendiquées, et il s’agit donc de savoir si, dans certains cas, elles peuvent être justifiées, et
pourquoi, dans quelles limites, etc…

plan
I – Nos sociétés condamnent toute forme de violence, individuelle ou collective, ne
s’autorisant que les formes de violence contrôlées par la loi

A – Le rôle de l’Etat est d’assurer l’ordre, la sécurité des citoyens, de faire respecter les lois votées
démocratiquement qui permettent aux hommes de vivre ensembl
e. Toute violence, publique ou privée
(familiale, conjugale), peut dès lors être l’objet de plaintes de la part des victimes. On ne peut faire justice
soi-même et ce sont les tribunaux qui gèrent les conflits. La violence qui surgit parfois dans la répression ou
l’incarcération est d’autant plus injustifiée.

B – La violence est pourtant légitime quand l’Etat l’autorise en temps de guerre, s’il est menacé (L’Etat a le monopole de la violence légitime selon Weber) ou quand il l’autorise à l’individu si sa vie, son intégrité sont menacées (menace de mort, viol). On parle alors de légitime défense.
La violence sera également justifiée si l’Etat lui-même est un Etat totalitaire violent (1940/45 : la
Résistance), et ne permet aucune autre forme d’expression ou de lutte politique.

II – Mais nos sociétés ont connu et voient se développer des violences revendiquées,que l’on peeut comprendre mais difficilement justifier

A – Les violences de ceux qui s’estiment abandonnés par le jeu démocratique, qu’il s’agisse des jeunes de
banlieues défavorisées qui brûlent des voitures pour crier leur colère ou attirer l’attention des pouvoirs
publics ou des terroristes palestiniens, kurdes, quand l’ONU n’intervient pas ou n’applique pas ses résolutions.
Dans les deux cas, c’est la résolution politique des problèmes qui ne se fait pas, ou qui tarde trop,
abandonnant à leur sort les exclus dans nos banlieues, ou des populations, des minorités victimes de rapports
de forces nationaux ou internationaux. C’est la violence des révolutionnaires de 1789, la violence coloniale, qui
surgit faute de solutions politiques. C’est aussi celle des licenciés économiques, victimes de violences dites
« douces ». La paix peut être aussi violente que la guerre.fou009
Certains leur trouvent parfois des circonstances atténuantes quand d’autres soulignent que nos sociétés
mettent tout en place (préventions, médiations) pour éradiquer ces violences.
B – La violence est l’arme de ceux qui n’ont pas d’armée puissante, quand le combat est par trop inégal
(Résistants pendant l’Occupation, palestiniens…. Le terrorisme a pris une dimension spectaculaire avec les
attentats du 11 septembre, Il est parfois sélectif, « ciblé » (ETA), visant des représentants du pouvoir.
Quant il est « aveugle », faisant des victimes innocentes, il est particulièrement insupportable à nos sociétés
sécurisées.
Rares sont pourtant ceux qui ont pu mener leur combat politique sans recourir à la violence : Gandhi, Martin
Luther King ont été assassinés. Et la Révolution de 1789, comme la plupart des révolutions, extrêmement
violente, est pourtant fêtée et commémorée. Notre hymne national en a encore les accents sanglants. Nos
héros sont rarement des pacifiques, ce qui est une forme de légitimation.
Enfin, soulignons que si la violence est condamnée, elle est omniprésente dans les jeux, films, médias.

Ils ont accédé aux corrigés…


L’épreuve de culture générale aux concours de catégorie B : les conseils d’un membre de jury

26 mai 2009

culture_g

LA CULTURE GÉNÉRALE aux concours de catégorie B

I – Les conseils d’un membre de jury

Les épreuves de culture générale doivent être préparées avec soin. Ne comptez pas sur l’improvisation, en pensant que ces épreuves ne réclament pas de contenu précis, mais qu’on s’en sort avec quelques généralités.
Elles vont permettre de savoir si le candidat à un concours de niveau B de la fonction publique territoriale dispose d’une culture générale sur la société dans laquelle il vit. Il ne peut donc être question que d’une culture littéraire, par exemple.
Le futur fonctionnaire qui se destine à travailler dans l’un ou l’autre des services qui gèrent les différents besoins des Lire le reste de cette entrée »